fbpx
Decouvrez plus....

La professionnalisation de la gestion des lieux de reception

Pour s’adapter aux nouvelles opportunités et aux nouveaux risques (notamment d’intermittence) que révèle la crise, les lieux de réception vont devoir professionnaliser leur gestion à marche forcée car les dynamiques de conception de produit, de commercialisation et de gestion sont très différentes entre un séminaire, un mariage, ou une multi-location de gîtes. La profession est très en retard sur l’hôtellerie et même la restauration.

Les besoins sont à 360 degrés : besoin d’outils informatiques (logiciels de gestion), besoin de personnel spécialisé dans les différents segments séminaires, mariages, entreprises, marketing différencié, assistance juridique (notamment le traitement des reports et annulations qui mine une partie de la profession), contrôle financier des différents segments, etc.

Nouveaux réseaux et modes de gestion

Un des bénéfices de cette crise est l’éclosion d’organisations professionnelles ou associatives qui permettront peut-être l’émergence d’une fédération. Ses membres pourront alors non seulement progresser, mais aussi être écoutés des autorités au niveau des mesures sanitaires et de contrôles proposés[1].

Des sociétés de gestion déléguée ou de franchise sur un mode hôtelier, comme Domaines & événements[2], sont aussi apparues alors que le secteur évoluait jusqu’ici uniquement en propriété ou en location, permettant un alignement d’intérêts entre propriétaire et gestionnaire.

Ces sociétés sont outillées pour gérer ces nouvelles tendances de multiplicité des usages et des clientèles, d’une commercialisation omnicanale, et de la capacité à gérer l’intermittence inhérente au secteur mais aussi aux périodes de crise.

Les grands axes de mutation des domaines événementiels

  • L’innovation produit : les crises libèrent du temps pour adapter son produit à de nouvelles utilisations (hébergement, séminaire…) et clientèles (mariages confessionnels etc.).
  • L’innovation commerciale : de nouvelles offres, distribuées par des nouveaux canaux de communication et de distribution (ex : réseaux sociaux)
  • L’agilité et la versatilité : ne pas dépendre uniquement d’un segment commercial, gérer l’intermittence (baisser les coûts avec les revenus, ‘stocker’ des nouvelles commandes, trouver d’autres revenus)
  • Une offre de services élargie et professionnelle: développer ses capacités de gestion spécialisée (event-planning)
  • Une nouvelle gestion professionnalisée, avec de nouveaux outils, notamment informatiques, et services (RH, marketing, financiers etc.)

Les lieux événementiels, en particulier ceux à la campagne, ont l’opportunité de devenir des pôles de services pour leur environnement, une nouvelle « l’église au milieu du village » qui rassemble les populations locales et urbaines environnantes.

 

___

[1]  Citons l’UPSE pour les professionnels du mariage ou ‘La Clé’ pour ceux du séminaire

[2] Société co-fondée et dirigée par l’auteur de cet article
Domaine de la Thibaudiere
Domaine de Vaujoly
Thibaudiere_20200426_1
Vaujoly
domaine de la thibaudiere

Précédent
Suivant

2 167 Comments